Qu'est-ce-que l'automédication?

L’AFIPA (Association Française de l’Industrie Pharmaceutique pour une Automédication Responsable) définit l'automédication responsable comme le fait de « se soigner grâce à des médicaments autorisés, accessibles sans ordonnance, sûrs et efficaces dans les conditions d'utilisation indiquées, avec le conseil du pharmacien1. »

Il est possible de prendre soi-même des médicaments sans ordonnance et avec le conseil du pharmacien pour les maux du quotidien bénins tels que la fièvre, la douleur, la toux, ou des symptômes plus spécifiques comme les brûlures d’estomac… Il est également possible d’avoir recours à l’automédication dans le cas de certaines maladies chroniques pour lesquelles un diagnostic initial a été réalisé par un médecin, par exemple les migraines ou les rhinites allergiques, et quand le risque de pathologie grave a été éliminé2.

Les médicaments d’automédication sont soumis aux mêmes règles de sécurité et d’efficacité que tout médicament et disposent d’une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) délivrée par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé2 (ANSM).

De plus, ils doivent répondre à certains critères2 :

  • Contenir une substance active adaptée à une utilisation sans avis médical avec un rapport efficacité / sécurité satisfaisant pour cette utilisation.
  • Etre utilisés pour des maux du quotidien pouvant être pris en charge par le patient seul (pathologies bénignes, maladie chronique après un diagnostic médical ne nécessitant pas de suivi médical particulier.)
  • Présenter un conditionnement adapté : taille adaptée à la posologie et à la durée du traitement, informations de la notice permettant de comprendre facilement son utilisation, de juger de l'opportunité du traitement et de reconnaître les signes nécessitant de prendre un avis médical.

Retrouvez nos conseils santé sur les maux du quotidien dans des brochures élaborées par des professionnels de santé à l’attention du grand public.

Rappel des précautions :

  • Demandez conseil à votre pharmacien ;
  • N’associez pas de vous-même plusieurs médicaments sans ordonnance ;
  • Avertissez votre pharmacien des traitements en cours (avec ou sans ordonnance) ;
  • Lisez et respectez la notice, notamment la posologie (dose, fréquence des prises) et les durées de traitement ;
  • Ne prenez pas de traitement prolongé sans avis médical ;
  • Consultez un médecin si les symptômes s’aggravent ou persistent.

1. Afipa. Site de l’Afipa. L’automédication responsable, une composante du selfcare. [En ligne] (Page consultée le 12/01/2016)

2. AFIPA  Site de l’Afipa. Les médicaments d’automédication. [En ligne] page consultée le 08/04/2016

 


 

Select a category

Related content

Foire aux questions

faq 

Retrouvez les principales questions-réponses relatives aux médicaments génériques et aux biosimilaires.